Mas Théo, vins en biodynamie, Grignan les adhémar

LES
CAVES
CATHEDRALES

+33(0) 4 75 46 04 59

Laurent Clapier Vigneron paysan
Les Caves Cathédrales
2620 route du Belvédère
26230 Saint-Restitut FRANCE

 

LES
CAVES
CATHEDRALES

+33(0) 4 75 46 04 59

Qu’est-ce que la biodynamie ?

Dès le début des années 1920, des agriculteurs inquiets de constater des phénomènes de dégénérescence sur les plantes cultivées, l’apparition de pertes de fécondité dans leur cheptel, des épidémies diverses de fièvre aphteuse, firent appel à Rudolf Steiner, philosophe et scientifique d’origine autrichienne.

Dans un cycle de huit conférences, connues sous le nom de « cours aux agriculteurs » tenues en 1924, il présente les bases de la méthode biodynamique.

L’agriculture biodynamique est une forme d’agriculture biologique qui régénère les sols et renforce la vitalité des plantes pour la production d’aliments sains et de qualité.
La biodynamie est avant tout une approche globale de l’agriculture, qui voit les domaines agricoles et viticoles comme des organismes vivants, un écosystème où l’homme prend en compte l’ensemble de son environnement.


Ce même regard se porte aussi sur le sol, peuplé de microorganismes, racines et animaux, avec la pratique d’une agriculture régénératrice. 
Le rôle de l’agriculteur biodynamiste est de maintenir cet équilibre et de vivifier l’ensemble avec des préparations biodynamiques à base de produits naturels et plantes médicinales.
Le respect des rythmes naturels, qui influencent notre planète et toute la vie qu’elle héberge, permet d’augmenter l’efficacité des travaux sur la vigne.
C’est en travaillant avec la nature que les vignerons biodynamistes obtiennent des raisins qui expriment tout le potentiel de leur terroir, dans le plus grand respect de l’environnement.
La nature est actuellement tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même et il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde, indispensable à
la santé des plantes, des animaux et des hommes, grâce à des procédés « thérapeutiques ».
L’agriculture biodynamique n’est pas seulement une technique, ni une méthode nouvelle plus écologique, elle est une philosophie et une éthique des rapports entre l’homme et la nature, entre l’homme et la terre, c’est une agriculture holistique pour obtenir une synergie.

Les buts de l’agriculture biodynamique :

  • Soigner la nature.
  • Régénérer, façonner et entretenir les paysages.
  • Fournir aux hommes une alimentation saine.
  • Développer l’approche du vivant et comprendre le rôle de l’homme.

C’est une agriculture positive que les viticulteurs ont plaisir à pratiquer car elle propose des solutions concrètes pour permettre à l’homme de collaborer avec la Nature. Même si la biodynamie peut nous paraître complexe par certains aspects, elle n’en reste pas moins réaliste.

Les priorités du Mas Théo dans cette démarche relèvent du bon sens, avec une hiérarchie des influences :

  • Météo : éviter les mauvaises conditions climatiques.
  • Agronomie : respecter un sol vivant.
  • Saisons : travailler en fonction des rythmes solaires puis lunaires.
  • Jours : éviter les jours défavorables du calendrier lunaire et planétaire, privilégier les jours « fruit » pour le travail de la vigne et du vin.

Le tout sans oublier le dicton du grand-père :
« Trop luné ne remplit pas le grenier ! »

Quelques dates de la biodynamie en France

1925 : conversion d’un premier domaine en Alsace.
1939 : cette reconversion est suivie d’autres, comme celles de M. Wachsmuth et de M. Pfeiffer.
1958 : fondation de l’Association Française de Culture Biodynamique à Strasbourg avec une centaine de membres.
1967 : création de l’Union Française des Cercles Régionaux d’Agriculture Biodynamique.
1975 : les deux associations fusionnent sous le nom de Mouvement de l’Agriculture Biodynamique, qui deviendra une fédération des associations régionales.
70-80 : développement de l’agriculture biodynamique pratiquée sur environ 300 fermes (200 avec la marque Demeter).
1979 : création de l’association Demeter France.
2003 : 220 producteurs sont associés à la marque Demeter, soit une surface de culture d’environ 4000 hectares sur un total de 400 fermes qui pratiquent la biodynamie.
2020 : 1000 adhérents de la marque Demeter en France, dont 500 vignerons, et près de 7000 dans le monde.

Les préparats biodynamiques

Les préparations biodynamiques aident le végétal à trouver son équilibre afin de s’adapter plus facilement au climat et à ses aléas ainsi qu’à d’éventuelles maladies. Il s’agit de favoriser les échanges entre le sol et le système racinaire afin de permettre la pleine expression des terroirs.
Toutes les surfaces productives, du cep de vigne au plant de lavande, doivent recevoir au minimum une fois par an les préparations biodynamiques suivantes :

  • La bouse de corne : préparation 500.
    Macération de bouse de vache dans une corne de vache mise en terre pendant six mois l’hiver. Favorise la vie du sol, donc le système racinaire et la reproduction de la plante = meilleure expression du terroir.
  • La silice de corne : préparation 501.
    Poudre de cristaux de quartz dans une corne de vache mise en terre pendant six mois l’été. Favorise la lumière et la maturité du végétal (feuilles, sucres, arômes, couleurs, tanins) = meilleure maturité de la récolte.
  • Les préparats du compost : 502 à 507.
    Macération de plantes (achillée millefeuille, camomille, ortie, écorce de chêne, pissenlit, valériane). Favorise le compostage du fumier = meilleure nutrition des plantes dans le sol.

Ces préparats biodynamiques doivent être dynamisés avant application.

La dynamisation des préparats peut être faite à la main ou avec un dynamiseur.

La dynamisation consiste à réaliser un vortex énergétique dans un récipient contenant de l’eau avec les préparats.

Le vortex est créé à partir de la périphérie du récipient, suivi par un mouvement en sens contraire, formant un chaos inverse, puis un vortex, etc… pendant une heure complète.
Cela permet de transférer le message énergétique des préparats dans l’eau qui devient « messager ». C’est le même principe que l’on applique pour les dilutions de l’homéopathie. L’eau est ensuite pulvérisée rapidement sur le vignoble.

Les plantes sont également utilisées en tisanes, décoctions et purins pour le soin et la protection des végétaux, car chaque plante a différentes vertus, que ce soit la stimulation de la croissance végétative, le côté anticryptogamique, ou l’apport d’oligoéléments.

En parallèle, depuis quelques années, le domaine applique des thés de compost oxygéné, une sorte d’infusion aérée de compost associé à des plantes, dans le but d’une agriculture régénérative.

L’objectif est d’apporter les bienfaits des plantes, associés à une faune bactérienne positive et les nutriments du compost, en pulvérisant sur le feuillage pour une absorption rapide.

Le respect des rythmes planétaires en biodynamie

L’univers fonctionne selon la loi de la gravitation universelle. Les rythmes planétaires influencent le vivant par leurs cycles annuels, hebdomadaires et journaliers.

Plus particulièrement, nous avons le cycle lunaire qui a une incidence sur la croissance du végétal en fonction de l’alignement de la lune et des constellations.

Les principaux rythmes cosmiques :

  • La terre : le rythme journalier. Chaque jour la terre fait un tour complet sur elle-même.
    Le rythme quotidien de respiration de la terre avec le soleil a une grande importance en agriculture biodynamique. Chaque matin est une sorte de printemps miniature et chaque après-midi une sorte d’automne miniature.
  • La lune : le rythme mensuel. La lune a différents rythmes qui sont tous décalés les uns par rapport aux autres.
    • Le rythme synodique 29,5 jours : rythme de la lune croissante et lune décroissante.
    • Le rythme sidéral 27,3 jours : passage devant les constellations du zodiaque.
    • Le rythme draconitique 27,2 jours : noeuds lunaires ; ce sont les périodes pendant lesquelles la lune coupe le plan de rotation de la terre (l’écliptique) autour du soleil.
    • Le rythme anomalistique 27,55 jours : les apogées et périgées. La lune, dans sa rotation mensuelle, passe au plus près de la terre = à son périgée (environ 360 000 km)  et quatorze jours plus tard, elle passe au point le plus éloigné de la terre = à son apogée (environ 406 000 km).
  • Le soleil : le rythme annuel des saisons : du solstice d’hiver au solstice d’été, le soleil est montant. Du solstice d’été au solstice d’hiver, il est descendant.
  • Les autres planètes :
    • Opposition : les planètes se trouvent dans un angle de 180°.
    • Conjonction : les planètes sont l’une à côté de l‘autre, vu de la terre. Quand une planète cache l’autre, on parle d’occultation ou d’éclipse.
    • Trigone, quadrature, quintile, sextile : les planètes sont dans un angle de 120°, 90°, 72° ou 60°, vu de la terre.

Des observations et des recherches sur l’incidence des rythmes cosmiques sur les cultures ont conduit à l’élaboration d’un calendrier lunaire et planétaire.
Dans les années 1950, Maria Thun contribue à faire évoluer les calendriers biodynamiques des rythmes cosmiques.
Un élément important du calendrier lunaire est la prise en compte des passages de la lune devant les constellations qui détermine la qualité du jour :

  • Fruit : feu – chaleur.
  • Fleur : air – lumière.
  • Feuille : eau.
  • Racine : terre.

Le travail du vigneron s’effectuera principalement les jours fruit pour la vigne et le vin.

Demeter, la marque de la biodynamie depuis 1932

Demeter est la marque internationale de certification de la biodynamie, présente dans 60 pays et sur tous les continents.

Elle regroupe en 2020 près de 500 vignerons en France et plus de 800 dans le monde.

Tous les produits Demeter sont certifiés bio.

Le cahier des charges limite les techniques et intrants aussi bien à la vigne qu’en cave.

Par exemple, pour le vin, ce sont les levures naturellement présentes sur la pellicule des raisins qui mènent la fermentation et les doses de sulfites autorisées sont inférieures à celles de la réglementation bio européenne.

Les « vins Demeter » sont issus de raisins certifiés Demeter ainsi que d’un process de vinification qui répond aux exigences du cahier des charges Demeter vinification.

 

venenatis vulputate, libero. sed ipsum porta. eleifend vel,